Brève de comptoir

30 Nov

Sarkozy bourréS’ils n’ont pas un papier à écrire, des photos à trier, un montage à finir, les journalistes qui suivent la campagne se retrouvent parfois entre eux le soir, au bar d’un hôtel, dans une ville dont ils ignorent presque tout et qu’ils n’ont pas forcément envie d’explorer. C’est le moment, entre deux verres, des anecdotes, des souvenirs et, parfois, des confidences.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :